ProVIDA

Donner de l'espoir aux enfants/jeunes défavorisés

Belém

ProVIDA

Notre désir est de donner aux enfants et aux jeunes défavorisés de la grande ville de Belém de l'espoir et une nouvelle perspective de vie, afin qu'ils ne dérivent pas dans le monde de la drogue et du crime. Nous soutenons également les églises dans la réalisation de cette vision.

Faire un donEngagez-vous
ProVIDA

SITUATION INITIALE

A Belém, située à l’embouchure du fleuve Amazone, vivent 1,5 millions de personnes. Environ 50% d’entre elles sont des enfants et des jeunes. Beaucoup de familles issues des régions à l’intérieur des terres viennent en ville dans l’espérance de trouver du travail et finissent dans les favelas (bidonvilles) de Belém. Cette ville est considérée comme une des plus dangereuses du monde et les conditions sont encore plus difficiles dans les favelas. Beaucoup d’enfants dévient dans la criminalité ou la prostitution et entrent en contact avec la drogue. Les familles se brisent et bien des enfants et jeunes finissent dans la rue et sont confrontés à la violence et aux abus. Ces enfants ont souvent peu de chance d’aller à l’école et de suivre une formation professionnelle pour trouver plus tard un véritable emploi : ils n’ont alors aucune perspective d’avenir !

SAM GLOBAL

Soutenez et changez des vies !

ProVIDA

Description du projet

ProVIDA veut aider les enfants et les jeunes défavorisés à mener une vie digne et à s'intégrer dans leurs familles, l'Église et la société. C'est pourquoi ProVIDA mobilise, forme et soutient les églises locales afin qu'elles puissent mieux répondre aux besoins sociaux dans les bidonvilles de la grande ville de Belém grâce à diverses offres.

Prévention

En collaboration avec des églises locales, ProVIDA propose en différents endroits le programme préscolaire chrétien "PePe", dont près de 160 enfants bénéficient. Cela permet à des enfants des favelas de fréquenter une école maternelle et leur donne une bonne base pour le jour où ils intégreront le système scolaire primaire public. De plus les enfants apprennent des valeurs importantes et des principes d’hygiène de base.

Plusieurs églises proposent également aux enfants un soutien extrascolaire et des cours d'appui dans le cadre du programme Espaço Voar. En plus d'approfondir les matières scolaires, les enfants sont stimulés pour développer des compétences de vie et ont la possibilité d'entendre des histoires bibliques et de faire l'expérience de l'amour de Dieu d'une manière très pratique.

Toujours en collaboration avec des églises locales sont proposées des activités sportives (football et uni-hockey), des cours de rattrapage et des clubs bibliques pour enfants. Ceci dans le but de développer chez les enfants des valeurs et des compétences de vie, d’apporter un soutien scolaire et des occupations qui aient du sens durant leur temps libre, afin qu'ils ne se tournent pas vers la rue ou la criminalité.

En outre, l'équipe organise une ou deux fois par an des camps de vacances pour les enfants des bidonvilles, afin de leur offrir un changement de leur quotidien souvent difficile, de les encourager et de leur montrer qu'ils sont aimés et précieux.

Des groupes de lecture de la Bible sont mis sur pied avec des personnes intéressées, dans lesquels, en plus des histoires bibliques, des sujets de la vie quotidienne sont également échangés. Cela encourage et soutient concrètement les personnes dans des situations de vie difficiles.  

Dans toutes ces activités, il est essentiel d'établir et de maintenir le contact avec les familles. C'est la seule manière de stimuler les enfants de manière globale et de soutenir toute la famille.

Chaque année, une centaine de volontaires brésiliens contribuent à la mise en oeuvre de ces programmes.

Novo Rumo : travail dans les prisons pour jeunes

L’équipe de ProVIDA visite régulièrement différents établissements de détention pour jeunes afin de prendre du temps avec les détenus, les accompagner et leur montrer qu’il y a des personnes qui pensent à eux. ProVIDA propose aussi différents cours qui ont pour but d’aider ces jeunes à acquérir un comportement de vie qui leur permette d’envisager de pouvoir s’intégrer plus tard dans la société. 

"Abelardo a perdu son père alors qu'il était adolescent. Cette perte lui a fait très mal et l'a plongé dans la dépression. Il a essayé de s'enlever la vie à plusieurs reprises, mais toutes les tentatives ont échoué. Il a commencé à prendre de la drogue et a déraillé. Il a commis des vols à main armée avec d'autres garçons jusqu'à ce qu'un jour les choses tournent mal : deux d'entre eux ont été arrêtés et ont également trahi Abelardo", raconte Sam, de ProVIDA. "J'ai rencontré Abelardo lorsque j'ai visité le centre de détention pour mineurs. Je suis descendu dans le couloir, j'ai passé ma main à travers les barreaux et j'ai salué les jeunes, avec lesquels ils se trouvait. Il s'est présenté et m'a donné son nom. Lorsque je l'ai regardé dans les yeux, une chose m'a frappé : ses yeux ne reflétaient pas l'obscurité de la prison. J'y ai vu de la paix et de la joie. Il m'a raconté son histoire : il avait trouvé Dieu ici en prison. Il se rappelait comment il était arrivé ici : plein de haine et d'un grand désespoir. Les autres le pressaient de se venger des traîtres et de les tuer. Mais au cours d'une nuit blanche, Abelardo s'est souvenu des histoires de son enfance. Sa mère lui avait dit beaucoup de choses sur Jésus. Il s'est donc levé et a commencé à prier et à chercher Dieu. Il a commencé à lire la Bible et a trouvé Jésus. Il m'a dit :

Je n'ai plus de haine dans mon cœur, mais j'ai la paix !

Ces paroles m'ont beaucoup touché, et cela m'a montré que Dieu peut transformer des vies brisées. Aujourd'hui, Abelardo fait partie de notre petit groupe d'étude biblique en prison. Chaque semaine, nous nous réunissons pour étudier la Bible ensemble, prier, partager et jouer aux dominos. Ils ont fait beaucoup d'erreurs, mais leur vie a pris une toute nouvelle direction : un chemin plein d'espoir."

Visites aux orphelinats étatiques

L’équipe de ProVIDA visite régulièrement différents orphelinats étatiques à Belém. Ils racontent des histoires aux enfants, jouent et font du bricolage ou passent simplement du temps avec eux. Pour beaucoup d'enfants, ces après-midi sont les moments forts de la semaine et ils attendent l'équipe de ProVIDA avec impatience. Ils apprécient beaucoup que quelqu'un prenne du temps pour eux et s'occupe d'eux pendant ces visites et ils sentent qu'ils sont aimés et acceptés.

Aujourd'hui, ProVIDA fonctionne sous directionbrésilienne. SAM global soutient ProVIDA financièrement et, si possible, avec des collaborateurs.

Vous trouverez le site web du projet ici : https://ProVIDAbrasil.com/

Imprimer la description du projet
A propos de nos champs d'engagements

Foire aux questions

Comment puis-je m'engager en Suisse pour aider ?

Pour SAM global , il est très important que les gens prient pour le travail et les collaborateurs. Il existe des groupes de prière régionaux auxquels vous pouvez vous joindre.

  • Vous aimez organiser ? Pourquoi ne pas organiser une course sponsorisée pour un projet, un bazar, un dîner sponsorisé, un marché de l'avent ou tout autre événement de collecte de fonds ?
  • Y a-t-il des personnes dans votre environnement qui pourraient convenir à l'un des postes vacants sur SAM global ? Faites de la publicité pour un poste avec SAM global!
  • Avez-vous déjà participé à une mission ou à un voyage avec SAM global ? Organisez une soirée photo et racontez votre expérience !
  • Vous voulez participer à un niveau stratégique ? Faites partie de nos groupes  de soutien et/ou devenez membre de notre association!
  • Vous êtes actif dans une église ? Organisez une soirée d'information sur un projet ou invitez un de nos collaborateurs  pour une conférence ou une prédication! Nous sommes également heureux d'organiser des programmes avec des enfants ou des jeunes.
  • Vous êtes plutôt du type pratique? Nous sommes toujours à la recherche de volontaires pour nous donner quelques heures de leur temps pour les envois de courrier.
  • Vous connaissez des fondations qui soutiennent des projets à l'étranger ? Aidez-nous à établir des contacts !

Merci de partager avec nous la vision: "Des formations qui changent les vies" !

Pourquoi SAM global envoie-t-il des collaborateurs dans nos champs d'action ? Est-ce encore pertinent ?

SAM global considère la proximité de ses collaborateurs avec la population locale comme une grande force. C'est un mode de vie et un mode de travail très apprécié par la population locale et qui permet un apprentissage mutuel approfondi. Cet apprentissage s'étend à tous les domaines de la vie. Ainsi, en plus des connaissances et des savoir-faire, on partage également la vie au quotidien et la foi.
Pour Unité, l'Association suisse pour la coopération au développement par envoi de personnel, les affectations  restent également pertinentes et constituent une valeur ajoutée : "Les affectations de la coopération au développement par envoi de personnel, qui se caractérisent par l'échange et le transfert, comportent une dimension humaine (interpersonnelle). Il est important de considérer les effets aux niveaux micro et méso tant dans le travail que dans la vie quotidienne, par un apprentissage exemplaire, émancipateur et participatif ainsi que l'utilisation efficace et efficiente des ressources".

Puis-je voir sur place ce qui se passe avec mes dons ?

Oui, une visite sur place est possible dans certains cas. Des voyages de visite de projets ont lieu régulièrement dans les pays où nous sommes présents et nous serions heureux de vous y emmener. Si vous souhaitez voyager individuellement, cela peut souvent être organisé. Contactez-nous !

Quelles sont les conditions requises pour une mission ?

Cela dépend de la durée, du pays d'affectation et de la tâche spécifique. Pour une mission de courte durée, par exemple, vous devez être âgé d'au moins 18 ans, avoir obtenu un diplôme, un baccalauréat ou une formation professionnelle et être disposé à apprendre la langue locale. Pour une mission de longue durée, en fonction de la tâche, un certain niveau de formation et/ou de formation théologique est requis, ainsi que d'autres compétences en fonction du poste.

Pour toutes les missions, il est important de vouloir s'intégrer à l'équipe, de traiter les autres cultures avec ouverture et respect, d'observer les règles locales et de vivre dans des conditions simples. En outre, la mise en place d'un groupe de soutien (ou l'autofinancement pour les missions de six mois maximum) et l'identification aux valeurs chrétiennes de SAM global font partie des conditions requises. Vous pouvez trouver plus d'informations sur les offres d'emploi respectives.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : engagement@sam-global.org.

Toutes les questions