ProRADJA'

L'espoir grâce à l'éducation et à l'amour du prochain

Une banlieue de la capitale N'Djaména, Tchad

ProRADJA'

Nous voulons que les peuplades musulmanes du Tchad fassent l’expérience pratique de l’amour de Dieu et que les préjugés qu’elles entretiennent envers les diverses ethnies et religions puissent diminuer.

Faire un donEngagez-vous
ProRADJA'

SITUATION INITIALE

Des classes surchargées, un niveau très bas, des enseignants à peine formés : les conditions dans les écoles du Tchad sont catastrophiques. Les enfants n'apprennent presque rien, beaucoup quittent l'école prématurément pour aider à la maison. Pourtant, c'est justement grâce à une bonne formation que les enfants peuvent apprendre un métier utile et sortir de la pauvreté. De plus, le pays a besoin de femmes et d'hommes bien formés pour être en mesure de réaliser les progrès nécessaires et urgents. Un autre problème dans la zone du projet est la mixité ethnique de la population : en raison de la proximité de la ville, des personnes d'origines très différentes s'y installent, ce qui entraîne de grandes tensions.

SAM GLOBAL

Soutenez et changez des vies !

ProRADJA'

Description du projet

Le projet "ProRADJA", ("espoir" en français), se compose de trois domaines :

Formation

Mustakhbal wa Radja signifie avenir et espoir - c'est ce que SAM global veut offrir aux enfants du Tchad. En 2014, une école primaire a donc été ouverte en coopération avec l'église partenaire EET. Depuis 2019, environ 270 enfants répartis dans 7 classes reçoivent une éducation scolaire solide, pratique et adaptée à leur environnement. En plus de l'enseignement des branches scolaires, des compétences telles que l'indépendance, l'initiative, la créativité, la persévérance et la pensée indépendante sont encouragées. En outre, des thèmes centraux de la vie comme l'hygiène, les abus, la violence et la santé sont abordés. Ainsi, les enfants deviennent des jeunes femmes et des jeunes hommes responsables.

Dans une prochaine phase l’école sera agrandie pour accueillir le niveau secondaire. On planifie aussi une formation professionnelle, à commencer par l'apprentissage de mécanicien auto.

Afin d'avoir un impact encore plus durable sur le paysage éducatif du pays, ProRADJA' s'engage dans la formation des enseignants. En coopération avec le Conseil National de l’Éducation Évangélique au Tchad (CNEET), le programme "éduquer pour la vie" aide jusqu'à 100 enseignants par an à vivre et à enseigner les valeurs chrétiennes dans leur vie scolaire quotidienne. SAM global investit également dans le développement du centre de formation des enseignants CEFE, où jusqu'à 240 futurs enseignants étudient, grâce à l'engagement de spécialistes locaux et externes et à un financement.

Réconciliation

Par le biais de rencontres personnelles et d'activités diverses, ProRADJA' vise à répondre à la détresse individuelle des gens et à promouvoir la paix et la compréhension mutuelle entre les différentes ethnies et cultures :

  • Dans la la bibliothèque du projet, les élèves et les étudiants peuvent emprunter de la littérature importante pour leurs études et, s'ils le souhaitent, en apprendre davantage sur la foi chrétienne.
  • Un poste de premiers secours est au service des habitants du village. Une centaine de personnes, principalement des jeunes mères et des bébés, y sont traitées chaque semaine.
  • L'équipe rend régulièrement visite aux familles des élèves de "Mustakhbal wa Radja" pour leur montrer l'importance de l'éducation scolaire et pour encourager et soutenir les familles ainsi que les enfants de manière holistique.  
  • Lesrelations avec les voisins sont entretenues de manière intensive et les prisonniers sont accompagnés et encouragés.
  • Lesjeunes chrétiens sont soutenus dans leur foi et sont sensibilisés et encouragés à un travail transculturel.

Grâce à ces nombreux contacts, les gens entendent parler de l'amour de Dieu et font l'expérience de ses effets pratiques dans leur propre vie. Ceux qui le désirent, reçoivent une base solide en matière de foi, sont accompagnés sur ce chemin et mis en réseau avec d'autres. Ainsi, ce projet contribue à réconcilier les gens avec Dieu, avec eux-mêmes, avec leurs semblables et leur environnement.

Oasis

L'oasis se trouve, vue de la capitale, au-delà de l'Emi Koussi, avec la plus haute montagne du pays (3 415 mètres). Elle est accessible en une journée de voyage en avion ou en trois à quatre jours à l'aide d'un véhicule tout-terrain bien équipé et d'un guide local.

L'État y exploite un hôpital bien équipé qui couvre une région d'environ 600 kilomètres de rayon. En coopération avec l'Association pour le Développement et la Paix (ADP), différents spécialistes étrangers s'investissent dans le domaine de la santé. SAM global soutient en particulier les naissances et les soins pré et post-nataux.

La population locale est très fière et combative, mais elle a fortement subi l'influence arabe pendant des décennies. Pour renforcer la culture locale, ADP a ouvert un centre pour la promotion de la langue locale. On y propose des cours d'alphabétisation et des concours d'écriture. De petites brochures sont également créées, qui peuvent être lues dans la bibliothèque, et une application de dictionnaire est en cours d'élaboration . En plus des cours d'anglais et d'informatique ainsi que de l'accès à Internet, le centre soutient la formation d'une opinion indépendante des habitants et contribue ainsi à les protéger contre les influences radicales de l'extérieur et à les sensibiliser aux dangers.

Imprimer la description du projet
A propos de nos champs d'engagements

Foire aux questions

Comment puis-je m'engager en Suisse pour aider ?

Pour SAM global , il est très important que les gens prient pour le travail et les collaborateurs. Il existe des groupes de prière régionaux auxquels vous pouvez vous joindre.

  • Vous aimez organiser ? Pourquoi ne pas organiser une course sponsorisée pour un projet, un bazar, un dîner sponsorisé, un marché de l'avent ou tout autre événement de collecte de fonds ?
  • Y a-t-il des personnes dans votre environnement qui pourraient convenir à l'un des postes vacants sur SAM global ? Faites de la publicité pour un poste avec SAM global!
  • Avez-vous déjà participé à une mission ou à un voyage avec SAM global ? Organisez une soirée photo et racontez votre expérience !
  • Vous voulez participer à un niveau stratégique ? Faites partie de nos groupes  de soutien et/ou devenez membre de notre association!
  • Vous êtes actif dans une église ? Organisez une soirée d'information sur un projet ou invitez un de nos collaborateurs  pour une conférence ou une prédication! Nous sommes également heureux d'organiser des programmes avec des enfants ou des jeunes.
  • Vous êtes plutôt du type pratique? Nous sommes toujours à la recherche de volontaires pour nous donner quelques heures de leur temps pour les envois de courrier.
  • Vous connaissez des fondations qui soutiennent des projets à l'étranger ? Aidez-nous à établir des contacts !

Merci de partager avec nous la vision: "Des formations qui changent les vies" !

Pourquoi SAM global envoie-t-il des collaborateurs dans nos champs d'action ? Est-ce encore pertinent ?

SAM global considère la proximité de ses collaborateurs avec la population locale comme une grande force. C'est un mode de vie et un mode de travail très apprécié par la population locale et qui permet un apprentissage mutuel approfondi. Cet apprentissage s'étend à tous les domaines de la vie. Ainsi, en plus des connaissances et des savoir-faire, on partage également la vie au quotidien et la foi.
Pour Unité, l'Association suisse pour la coopération au développement par envoi de personnel, les affectations  restent également pertinentes et constituent une valeur ajoutée : "Les affectations de la coopération au développement par envoi de personnel, qui se caractérisent par l'échange et le transfert, comportent une dimension humaine (interpersonnelle). Il est important de considérer les effets aux niveaux micro et méso tant dans le travail que dans la vie quotidienne, par un apprentissage exemplaire, émancipateur et participatif ainsi que l'utilisation efficace et efficiente des ressources".

Puis-je voir sur place ce qui se passe avec mes dons ?

Oui, une visite sur place est possible dans certains cas. Des voyages de visite de projets ont lieu régulièrement dans les pays où nous sommes présents et nous serions heureux de vous y emmener. Si vous souhaitez voyager individuellement, cela peut souvent être organisé. Contactez-nous !

Quelles sont les conditions requises pour une mission ?

Cela dépend de la durée, du pays d'affectation et de la tâche spécifique. Pour une mission de courte durée, par exemple, vous devez être âgé d'au moins 18 ans, avoir obtenu un diplôme, un baccalauréat ou une formation professionnelle et être disposé à apprendre la langue locale. Pour une mission de longue durée, en fonction de la tâche, un certain niveau de formation et/ou de formation théologique est requis, ainsi que d'autres compétences en fonction du poste.

Pour toutes les missions, il est important de vouloir s'intégrer à l'équipe, de traiter les autres cultures avec ouverture et respect, d'observer les règles locales et de vivre dans des conditions simples. En outre, la mise en place d'un groupe de soutien (ou l'autofinancement pour les missions de six mois maximum) et l'identification aux valeurs chrétiennes de SAM global font partie des conditions requises. Vous pouvez trouver plus d'informations sur les offres d'emploi respectives.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : engagement@sam-global.org.

Toutes les questions